Le 26 février 2006, Christine est témoin d'un heureux événement.
SOARE et ADISSA se marient.
Rien de bien extraordinaire, en somme… et pourtant si !
SOARE est un jeune homme de 23 ans, dont l'enfance a été bouleversée
par le Noma. Haut comme trois pommes, son visage a été dévasté par cette
gangrène. Il a survécu, avec courage et détermination malgré les moqueries des autres enfants, et l'exclusion dont il était victime quotidiennement. Devenu jeune adulte, il a croisé un jour la route d'un homme de cœur qui
l'a emmené dans un centre où il a été pris en charge.
A partir de ce moment, sa vie a pris des couleurs… Soigné, considéré, SOARE
a pu bénéficier d'une évacuation sanitaire et être opéré en Europe.
Il a gagné, peu à peu, et grâce à des chirurgiens habiles, la confiance
en lui en retrouvant un visage humain.

ADISSA est une jeune femme de 21 ans qui, à peine née, a été promise
à un homme polygame beaucoup plus âgé. Enfant, elle a développé une
méningocèle (malformation des méninges). Adolescente, Adissa a intégré
la cour de cet homme, devenu son mari, et à cause de son visage déformé,
était la bête noire des co-épouses. Sa vie était un calvaire. Elle est arrivée,
au centre en même temps que SOARE, dans le cadre d'une mission de
chirurgie réparatrice, " Les Enfants du Noma ". Elle a bénéficié, elle aussi d'une
évacuation sanitaire en Suisse. A son retour d'Europe, ADISSA a retrouvé
SOARE
. Leur guérison commune leur a permis de se connaître mieux, de s'apprécier, de développer des sentiments réciproques, ce qui leur a donné envie de se marier.

Heureux d'être bientôt parents, les deux tourtereaux vivent dans une petite maison à proximité du centre ville et exercent chacun une petite occupation contre un salaire correct, ce qui leur permet une certaine autonomie.
L'espoir est donc possible pour ces victimes de maladies, d'accidents
ou de malformations du visage.

Une belle histoire qui redonne ESPOIR…